A+ A A-

ET SI L’ÉGLISE ETAIT “À-VENIR” ?

 L’Église affrontée à la tempête, cela n’a rien d’anormal : l’Évangile nous en avertit (Marc 4, 35-41). Des scandales s’étalent actuellement dans les médias mais les scandales d’autrefois, tout aussi graves, n’avaient pas de médias pour les raconter. Toutefois autre chose se passe en Occident : le christianisme, devenu minoritaire pour la première fois depuis des siècles souffre d’une crise de crédibilité et se heurte à de l’hostilité et surtout à une indifférence massive. Sous l’influence du pape François la volonté de retrouver une dynamique missionnaire se manifeste un peu partout. Mais pour que ce réveil ne se réduise pas à des ravalements de façade et à des opérations de marketing médiatiques, il est urgent d’envisager et d’accepter des changements profonds dans l’institution ecclésiale. Ceux-ci sont nécessaires pour que puisse être annoncé dans une Europe, terre de mission, que « dans le Christ, l’homme est devenu l’espérance de l’homme ».

Après avoir précisé quelques éléments de diagnostic, le parcours proposé abordera brièvement l’histoire des débuts du christianisme et, dans la dynamique du Concile Vatican II et de l’enseignement du pape François, nous essaierons d’ouvrir quelques perspectives d’avenir.

 Ce parcours sera animé par le Père Jean Peycelon, théologien,

ancien directeur de l’Institut Pastoral d’Études Religieuses (IPER)

à la Faculté de Théologie de Lyon

 

les JEUDIS 07 et 21 NOVEMBRE, 05 et 12 DECEMBRE 2019

de 14 h 30 à 16 h 30

à la maison Notre Dame

à côté de l’église Sainte-Bernadette (Paroisse N-D des Lumières)

14 rue Paul Painlevé 69300 Caluire. Accès Bus C 1 – arrêt Montessuy-Calmette

 

Contact et inscriptions : Nathalie Pommet : ) 06 22 79 30 74 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.