ICHTUS

Une nouvelle aventure pour Ichtus…

Notre groupe musical avait le désir depuis quelques mois de vivre une nouvelle expérience « hors les murs » de notre Ensemble Paroissial. La providence nous a conduits à tisser un lien d’amitié avec la fille d’une paroissienne de Sts Côme et Damien. En lien avec l’équipe d’aumôniers du centre Pénitentiaire de Bourg en Bresse, elle nous proposa d’animer en leur compagnie la liturgie de la Fête de la Toussaint. Pour cette première expérience, nous avons choisi de nous présenter avec notre formule duo, plus souple à mettre en œuvre. Début septembre lors d’une première rencontre avec l’équipe, nous avons ébauché le canevas de cette messe. Puis celle-ci a fini de se construire grâce à de nombreux échanges par internet.

En lire plus

Des nouvelles de Sœur Agnès

 Paris le 21 septembre 2017 

Bien chers tous, paroissiens et amis, 

C’est avec du retard que je viens vous donner des nouvelles et vous dire merci pour tous les gestes d’affection que vous m’avez manifestés lors de notre départ de Cuire.

Après des vacances bien bénéfiques chez ma sœur Marie à Roanne, Toulouse et Le Larzac, j’ai rejoint ma nouvelle communauté dans le 5ème arrondissement tout proche du jardin du Luxembourg. Nous sommes 7 Sœurs en Communauté. Une jeune Sœur polonaise qui apprend le Français, une Sœur Burkinabé des Sœurs de l’Annonciation de Bobo-Dioulasso qui vient pour un recyclage spirituel à la Catho, une Sœur espagnole qui est engagée dans plusieurs actions : luttes contre la traite des femmes Nigérianes en situation de prostitution, aux captifs la libération, les migrants, et +++ Sœur Monique participe à l’accueil des SDF pour un petit déjeuner à la paroisse, donne aussi des cours de français à des débutants asiatiques, aide nos Sœurs étudiantes ; Sœur Odile maîtresse de maison et fait les comptes et les deux dernières arrivées : Sœur Josette qui vient de Tunisie et moi n’avons pas pris d’engagement.

En lire plus

Edito de Juin 2017

Bientôt nous serons orphelins !

Dans quelques semaines, la grande maison sise au n°29 du Chemin de Fond Rose, offrira des volets clos, en attendant que bulldozers, pelleteuses et grues s'emparent du jardin de cette belle propriété. Après quelque soixante-dix ans de présence en ces lieux, les religieuses de Communauté des Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique – dite Communauté des « Sœurs Blanches » – se seront dispersées en d'autres territoires pour ne plus revenir.

Ainsi va la vie. Rien n'est permanent, hormis l'Existence et l'Amour du Seigneur. L'histoire de l'Église est faite, comme le reste, de successions d'œuvres qui naissent et d'œuvres qui meurent. La congrégation créée en 1869 à l'initiative de Monseigneur Lavigerie, archevêque d'Alger, compte désormais plus de sœurs non-françaises que de sœurs françaises, et la conservation de la maison de Cuire-le-Bas, longtemps un lieu de repos pour des sœurs expatriées en Afrique après avoir été un noviciat, ne se justifiait plus.

En lire plus